Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 22:51
Défenseur des droits : Hollande a-t-il tout faux en choisissant Toubon ?

Notre ami Maurice Daubannay a écrit un excellent texte sur le choix du prochain défenseur des enfants, texte que nous nous permettons de reprendre ci-dessous (nous savons qu'il ne nous en voudra pas).

Maurice Daubannay, qui depuis très, très longtemps s'occupe des enfants, notamment des plus en difficulté, est délégué de Défense des Enfants International - France (DEI-France), et militant LDH et RESF

Créée en 1999, l’association « DEI - France » est la section française de l’ONG « Défense des Enfants International » (DEI), dotée d’un statut consultatif auprès de l’ONU, de l’UNICEF et du Conseil de l’Europe. Elle a pour objectifs de promouvoir la connaissance et l’application, en France, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE).

Défenseur des droits : Hollande a-t-il tout faux en choisissant Toubon ?

Défenseur des droits: Hollande a-t-il tout faux en choisissant Toubon?

 

Et un renoncement de plus, un !

Droite et "gauche" vont-elles s'unir pour faire plaisir au monarque ?

Toubon (73 ans tout juste sonnés) converti aux droits de l'homme, à l'abolition de la peine de mort, à la dépénalisation de l'homosexualité, etc. sera bien le prochain "défenseur des droits" par la grâce de François Hollande. Toubon qui, ministre de la Justice, envoyait un hélicoptère dans l'Himalaya pour chercher un procureur en vadrouille et ainsi faire valoir les "droits" de dame Tibéri ! ! !

Et ce n'est sans doute pas fini : relisons François Hollande et "[ses] 60 engagements pour la France" brochure de 42 pages (introuvable, même sur Amazon. Et ses laudateurs n'osent plus la montrer). Modestes engagements pourtant, ils sont devenus "60 renoncements".

Pendant ce temps, FH (qui n'ira pas au Brésil le 14 juillet et ne déplacera pas de ce fait le 14 au 15 sur les Champs Elysées comme le Canard lui en prêtait malicieusement l'intention) tweete et félicite les bleus.

Les bleus à l'âme des humanistoïdes ringards et dépassés (ils croient aux droits, à l'égalité des droits et à leur accès pour toute personne vivant sur le territoire de la République) il en a rien à battre.

Homme sans culture, sans passé, sans histoire, sans engagement connu (voir plus haut : engagements = renoncements), sans connaissance intime de la vie des petites et des grandes personnes de ce pays, il continuera à suivre sa voie faite de retrouvailles avec le milieu auquel il appartient : l'élite autoproclamée "moderne", politicienne et médiacrate ou médiocrate. Le socialisme (mot et idée) étant dépassé (Valls, août 2009) il convient désormais de créer le parti unique : "il n'y a pas de plan B et la seule voie est celle de la mondialisation capitaliste libérale affranchie de toute règle sociale ou écologique".

Et le suivront ceux qui ne croient qu'à l'homme providentiel et aux places qu'il distribue. Homme providentiel issu des règles de la Vème "république" entérinées et renforcées par les gvts successifs (Jospin et son quinquennat) auquel ils se rallient, reniements après reniements, y compris ces pseudo "frondeurs" vite rentrés dans le rang (Valls sait faire les gros yeux) trop attachés à leurs privilèges pour risquer de perdre l'une de leurs nombreuses et confortables prébendes.

Prochain épisode : François Hollande maintient le préfet Mongin à la tête de la RATP (vérifier quand même si BFM dit vrai ce 5 juillet 2014 matin).

Un conseil : que François Hollande ne se préoccupe pas de la nomination des conducteurs ou trices de la ligne 14 : yen a pas, y roule tout seul. Et on pourra donc pas y recaser de chiraquien âgé mais méritant.

Maurice Daubannay

Défenseur des droits : Hollande a-t-il tout faux en choisissant Toubon ?

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Politique
commenter cet article

commentaires