Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 22:01

[Note de la rédaction]

Certains vous diront, non sans raisons, qu'il s'agit de choisir entre "Charybde et Scylla", d'autres vous diront entre deux diables.

Maintenant, il s'agit surtout de réfléchir collectivement, et avec toutes les forces de la vraie gauche, au meilleur moyen de barrer la route au Front National tout en dénonçant le programme d'Emmanuel Macron (même si, pour cela il faut utiliser le bulletin Macron le 7 mai).
Les prochaines élections législatives revêtent pour cela une importance déterminante pour construire une majorité de gauche pour obtenir enfin de nouvelles avancées sociales.

Élection présidentielle - Communiqué du PCF 63 25  avril 2017Élection présidentielle - Communiqué du PCF 63 25  avril 2017

PARTI COMMUNISTE FRANçAIS

Fédération du Puy de Dôme

SECTION PCF LEMPDES – PONT DU CHÄTEAU

 

34 rue des Clos 63100 Clermont-Ferrand

Téléphone : 04.73.24.14.17 / Fax : 04.73.25.57.24

Mel : pcf63@wanadoo.fr / Site internet : http://63.pcf.fr/

 

Le second tour de l’élection présidentielle opposera la candidate de l’extrême-droite raciste et xénophobe, Marine Le Pen, à Emmanuel Macron, candidat que les milieux financiers se sont choisis pour amplifier les politiques libérales dont souffre pourtant notre pays depuis 40 ans. Cette situation est extrêmement grave.

 

Le piège de la présidentialisation de la Vème République condamne donc une nouvelle fois les Françaises et les Français à un choix, qui pour beaucoup, ne correspond pas à leurs valeurs et aux enjeux d’avenir de notre pays.

 

Pour autant, on ne peut banaliser, comme l’ont fait les médias dominants tout au long de cette campagne, le danger que représente dans l’immédiat la menace du Front National et de sa candidate Marine Le Pen, qui vient de récolter plus de 7,5 millions de voix dans ce 1er tour. Nous voyons, élection après élection, combien l’extrême-droite entend se structurer pour porter et ancrer dans chaque étape électorale, ses projets de haine et de rejet de l’autre, de division de la société française, et d’atteinte à nos principes fondamentaux de liberté, d’égalité et de fraternité.

 

La responsabilité première et historique des communistes français a toujours été de faire barrage à cette perspective. Nous appelons donc, aujourd’hui, alors que la menace est toujours plus grande, à barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen le 7 mai prochain, en utilisant le seul bulletin de vote qui lui sera malheureusement opposé pour le faire.

 

Si la gauche est éliminée de ce second tour, pourtant, 7 millions de nos concitoyens, dont 78 000 puydômois-es, ont fait le choix de la transformation sociale, en hissant Jean-Luc Mélenchon aux portes du second tour. Les près de 20 % obtenus par Jean-Luc Mélenchon, 22 % dans le Puy-de-Dôme, doivent lever un espoir nouveau pour l’avenir, pour réinventer la gauche nouvelle qu’attend notre pays.

L’engagement du PCF, des ses militant-e-s, des élu-e-s communistes et républicains a favorisé cette dynamique. Jean Luc Mélenchon réalise de très bons résultats dans les villes, cantons, circonscriptions où le PCF est bien implanté : il est en tête à Billom avec 28 % et à Thiers avec 25 %, et obtient 26 % à Vic-le-Comte, 25,5 % à Clermont-Fd, 23 % à Riom, …

 

Pour les communistes, cette progression de nos idées et de nos propositions dans cette campagne présidentielle, si difficile, ne doit pas rester sans lendemain.

 

Le peuple de gauche doit d’abord pouvoir tirer les leçons de cette élection présidentielle. Comme nous l’avons porté avec constance depuis plus d’un an, il est vital de se rassembler autour d'un socle commun pour porter une majorité de progrès dès demain lors des élections législatives, que nous savons essentielles depuis le premier jour. Comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises avant le premier tour, le PCF 63 s'adressera solennellement aux organisations politiques de gauche avec la proposition de construire les conditions d'affronter ensemble, plutôt que dispersés, les prochaines étapes.

 

Les élections législatives, les 11 et 18 juin prochains, doivent permettre d'organiser la nécessaire résistance aux forces libérales, réactionnaires et d’extrême-droite, et les bases offensives de nouveaux progrès sociaux et écologiques. Il faudra pour cela un maximum de députés qui constitueront demain le relais de nos luttes communes. Ouvrir une nouvelle perspective politique de transformation sociale est possible !

 

Nous entendons tout faire pour poursuivre cet élan. A ce titre, les manifestations du 1er Mai sont un rendez-vous incontournable pour porter ce message d'espoir. Rien ne pourra se faire sans l'apport des luttes et l’engagement du monde du travail dans les combats qui s’ouvrent pour construire un avenir meilleur. La fédération PCF du Puy-de-Dôme entend poursuivre et amplifier son engagement en ce sens comme nous avons pu le faire ces dernières semaines auprès des salariés de la SEITA, des ACC, des cheminots et postiers, de Cora, des salariés de la laiterie de Gerzat et de la clinique de l'Auzon.

 

 

 

Pierre MIQUEL

Secrétaire départemental de la Fédération PCF du Puy-de-Dôme

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Elections Politique
commenter cet article

commentaires