Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 18:57

Emmanuel Macron va lancer en début de semaine prochaine le processus de privatisation des aéroports de Nice-Côte d'Azur et de Lyon. Le choix des repreneurs se fera au cours de l’été.

 

L'Etat s'est déjà désengagé en 2014 de l'aéroport de Toulouse… Le même Macron était déjà passé en force pour céder au privé l’aéroport ATB construit grâce à de l’argent public. En vendant les parts de l’Etat dans ceux de Nice et Lyon, il espère récupérer jusqu’à 1,5 milliard d'euros.


Rappelons qu’un référendum local a amplement refusé la privatisation de l’aéroport de Nice en février 2015… Sur les quelque 36 000 suffrages exprimés dans la ville, 97,4% s’étaient prononcés en faveur du non, selon les résultats de la municipalité. Le PCF local avait réagi : « Il s'agit d'équipements structurants, financés par l'argent public et... rentables. A l'heure où nous subissons les conséquences de la privatisation des autoroutes avec le racket organisé par les grands groupes, le gouvernement voudrait leur faire de nouveaux cadeaux. »

 

Le cahier des charges sera publié au début de la semaine au Journal Officiel, a-t-on indiqué après que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a reçu successivement mardi et mercredi les responsables locaux et des chambres de commerce des deux villes. Le calendrier "indicatif" pour la cession des parts de 60% de l'Etat dans les deux aéroports prévoit une remise des candidatures autour de la semaine du 20 mars, puis des offres indicatives dans semaine du 25 avril. Les offres fermes sont attendues courant juin et des offres finales, en cas d'éventuel "troisième tour", début juillet. La décision finale est prévue fin juillet/début août après consultation des collectivités locales.

 

L’Etat privatise deux aéroports de plus sous la houlette de Macron

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château
commenter cet article

commentaires