Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 21:07
AFP

AFP

Par Patrick Apel-Muller -Vendredi, 4 Mars, 2016 -L'Humanité
 
 

L'éditorial de Patrick Apel-Muller : « Les éléments de langage prescrits par les communicants de l’Élysée prennent toujours les citoyens pour des cloches [Pour des cloches ? Nous ne l'aurions pas forcément dit comme ça ! Ndlr], sonnant à contretemps. 

Cette régression sociale qui ne passe pas !

Des relents du CPE flottent autour de Myriam El Khomri.

Comme Dominique de Villepin alors [au moment du CPE, Ndlr], elle juge « absurde que les jeunes aient peur de cette loi » et dénonce « la désinformation et la manipulation sur ce projet de loi ».

Les éléments de langage prescrits par les communicants de l’Élysée prennent toujours les citoyens pour des cloches, sonnant à contretemps.

Il ne faut pourtant pas sortir de la haute finance, comme Emmanuel Macron, pour mesurer que sa réforme du travail instaure une hyperprécarisation du travail et établit un droit divin patronal sur l’emploi et sa physionomie. Même les syndicats les plus dociles trouvent que trop, c’est trop [Nous ne les citerons pas. Ndlr], et déclarent qu’il faudra plus que des ajustements – pour l’heure laissés dans le flou par le gouvernement – pour leur faire ingurgiter cette potion. En revanche, François Hollande et Manuel Valls ont trouvé à droite leur service après-vente.

N’y touchez plus, exhortent les pontes de LR, Christian Estrosi en tête.

Soutenez-la, implore le sinistre maire d’extrême droite de Béziers, Robert Ménard, rejoignant, si je puis dire, ce front commun.

 

Cette régression sociale qui ne passe pas !

Cette trahison du sens même de la gauche est perçue par l’opinion. Les cotes de popularité du président et de son premier ministre s’effondrent, particulièrement dans l’électorat progressiste. Les organisations syndicales de jeunes et de salariés qui, jeudi après-midi, ont préparé les mobilisations du 9 mars et appellent à la grève le 31 mars sont donc en phase avec le sentiment des salariés. À la régression sociale programmée et déguisée en audace, ils opposent la conquête de nouveaux droits et de reprendre la voie du progrès.

 

Mais qui sont donc les « modernes » ?

Pour celles et ceux qui n'auraient pas suivi le mouvement « On vaut mieux que ça ! »

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Politique
commenter cet article

commentaires