Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 22:45

L'éditorial de Patrick Apel-Muller !

Le tango rétro d’un duo  !

Difficile de prétendre incarner l’avenir quand la jeunesse trouve votre projet réactionnaire ! L’acrobatie se complique quand il faut prendre ses distances avec un membre du gouvernement qui dit mot pour mot ce que vous disiez lors des primaires socialistes en 2011…

Le tango rétro d’un duo  !

La mutinerie couve sur le pont de l’Hermione. Après qu’il eut posé à la barre de la frégate et filé la métaphore du commandant sûr de son cap,

Manuel Valls s’est trouvé aux prises avec une mutinerie, samedi soir, lors du dîner de l’université d’été du PS. Sifflé, hué, le premier ministre s’est confronté à des jeunes socialistes qui réclamaient la démission d’Emmanuel Macron, sur l’air des lampions. Difficile de prétendre incarner l’avenir quand la jeunesse trouve votre projet réactionnaire ! L’acrobatie se complique quand il faut prendre ses distances avec un membre du gouvernement qui dit mot pour mot ce que vous disiez lors des primaires socialistes en 2011…

« On appelle duo, écrivait Jean-Jacques Rousseau, une musique à deux voix, quoi qu’il y ait une troisième partie pour la basse continue, et d’autres pour la symphonie. » Nous accorderons la basse à François Hollande, qui a décidé de remplacer le socialisme français par le social-libéralisme ; quant à la symphonie, c’est le Medef qui la produit. Et, au sortir de leurs assises, les grands patrons ont de quoi se réjouir, Manuel Valls a entonné leur air préféré : « Revoir en profondeur la manière même de concevoir notre réglementation » du droit du travail pour donner « plus de latitude aux employeurs », « plus de souplesse aux entreprises ». Le pistolet sur la tempe, les salariés auraient le droit, en guise de compensation, de donner leur accord… Dans ce tango, c’est toujours la marche arrière qui domine.

Dans ce contexte, les plaidoyers pour l’union des gauches au premier tour ou la « belle alliance » prônée par Jean-Chistophe Cambadélis sonnent faux. Le ralliement affamé de François de Rugy et Jean-Vincent Placé au PS ne masque pas la recherche à EELV, au PCF ou au PG d’une construction politique qui permette de contredire l’austérité. Cela tâtonne, hésite, se perd dans des postures, mais le besoin grandit.

La Fête de l’Humanité saura l’accueillir.

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Politique
commenter cet article

commentaires