Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 21:38

L'éditorial de Paule Masson.

La droite est mal placée pour donner la leçon. Et pourtant, depuis quelques jours, tous les conservatismes se déchaînent contre la réforme des collèges. François Bayrou dialogue par SMS en latin avec son ami Juppé mais lâche un très familier « dégueulasse » pour fustiger les changements dans l’enseignement des langues anciennes. Les ténors de l’UMP, NKM, Le Maire, Fillon, pleurent et pétitionnent sur le thème de l’abandon de « l’excellence républicaine ». Faut-il les croire subitement frappés d’amnésie, eux qui n’ont cessé de construire une école à deux vitesses ? Désengagement continu de l’État, carte scolaire assouplie, suppression de la formation initiale des enseignants, concept éducatif au rabais (lire, écrire, compter), ­apprentissage dès 14 ans… Le seul bilan des cinq ans de Nicolas Sarkozy à l’Élysée dézingue à lui seul le beau principe d’égalité éducative.

 

L’invective et l’injure, voilà un bon moyen de scléroser le débat. Face aux saillies de la droite, Najat Vallaud-Belkacem et François Hollande répondent en dénonçant les « immobilismes » et rejettent dans le statut quo les inquiétudes qui s’expriment aussi à gauche. Pourtant, la suppression des classes bilangues en sixième, la place diminuée de l’enseignement du grec et du latin, une interdisciplinarité sans moyens, corrélées à une plus grande autonomie accordée aux établissements, risquent fort d’aggraver les inégalités dans un système qui ne peut déjà plus les supporter. Faut-il en rabattre sur l’excellence pour combattre l’élitisme ? À ce compte-là, demain, la philosophie sera-t-elle jugée trop complexe pour la proposer à tous les élèves de terminale ?

 

Pour ne pas s’enfoncer dans la ghettoïsation, le collège doit rester une « école commune ». Plutôt que de prêter le flanc à la généralisation d’une instruction bas de gamme pour le service public, l’éducation nationale devrait porter haut l’idée de l’excellence pour tous, seul moyen de renouer avec un droit à l’éducation qui corrige les inégalités plutôt que de les reproduire.

 

École commune

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château
commenter cet article

commentaires