Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 21:37
Paris : Rastignac au pouvoir (Aujourd'hui, le terme de « Rastignac » désigne un arriviste, un « jeune loup aux dents longues ».)

« Le style c’est l’homme », disait Buffon, qui fut de l’aventure de l’Encyclopédie des Lumières. « Il y a des sujets de souveraineté qui relèvent de la politique intérieure et qui ne sont pas négociables » : telle est, réitérée par le ministre d’État Nikos Pappas, la position de souveraineté nationale dans le sens de l’avancée sociale portée par la nouvelle majorité voulue par le peuple grec.

Que les dirigeants de Syriza veuillent mettre en œuvre le programme pour lequel ils ont été élus est tout bonnement inconcevable pour tous ceux qui, des sommets du Fonds monétaire international aux bureaux de Bruxelles, sont d’autant plus inflexibles avec les peuples qu’ils sont serviles avec les rapaces de la rentabilité immédiate.

Que les mêmes leur tiennent tête leur est encore plus insupportable. Pensez : le pays avec lequel ils ont voulu faire un « exemple » européen de l’austérité redresse la tête ? Gare à la contagion. Et pourtant, il faut bien négocier... Toujours pas de chaos à l’horizon, mais une brèche qu’il n’appartient qu’aux peuples d’élargir. Tel est le meilleur soutien à apporter à nos frères grecs.

À Paris, c’est le retour de l’esprit Rastignac sur fond de façons très Second Empire. Les chômeurs qui ne se démènent pas assez, les pauvres qui vont disposer du privilège de voyager en car plutôt qu’en TGV, et puis tous ces jeunes qui ne savent même pas rêver de devenir milliardaires… Ce qui désespère et le différencie d’un Sarkozy avec qui on pourrait le confondre, c’est que les amis de ce dernier ne votent pas la loi d’Emmanuel Macron.

 

Paris : Rastignac au pouvoir (Aujourd'hui, le terme de « Rastignac » désigne un arriviste, un « jeune loup aux dents longues ».)

On apprend que le nouveau PDG de Sanofi, groupe expert en licenciements boursiers, allait recevoir un cadeau de 2 millions d’euros pour sa « prise de fonctions », et autant dans deux ans, s’il est encore là. Une pratique courante aux États-Unis, nous explique une dépêche d’agence, qui serait « encore mal comprise par l’opinion en France ».

Mais certainement pas des petits marquis qui nous gouvernent et perdent leur sang-froid.

À chacun son style !

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Editos
commenter cet article

commentaires