Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 22:11

Suite à l'article du mardi 27 janvier dernier, notre amie Simone a écrit un commentaire qu'il nous a semblé intéressant de communiquer au plus grand nombre :

« J'apprécie le blog d'aujourd'hui [27 janvier 2015, Ndlr] mais je me demande si les médias vont parler autant des déportés qui sont tous honorés le dernier dimanche d'avril.

Tous les ans c'est la même chose : on parle, on parle des juifs alors que pour nous, français qui en avons cachés beaucoup; il n'y en a eu que 70 000 partis de France alors que plus de 100 000 résistants de toutes confession ont été déportés (sans compter les fusillés),.

Je pense qu'il faut parler de ce génocide sans oublier qu'il a commencé depuis  1933 avec toutes les catégories de population qui étaient contre le nazisme.

Et quand on parle des camps, il ne faut pas oublier le plus terrible : Mauthausen.

C'est là qu'étaient exterminé les résistants considérés comme les plus dangereux (N.N.) avec les prisonniers de guerre soviétiques et beaucoup de juifs des pays de l'Est de l'Europe depuis 1938.

C'est à Mauthausen qu'avait été délocalisé la fabrication des armes nouvelles telles que V1, V2 et messerschmitts 202. c'est à Gusen (binome de Mauthausen) qu'ont été fait les premiers essais nucléaires, dans le camp le plus mortifère (hormis les exterminations faites hors camp en Pologne).

En avril 1945, il y a eu 18 000 morts enregistrés à Gusen sur un effectif constant de 20 000 dont de nombreux juifs et soviétiques.

Pourquoi les soviétiques temporisaient leur avance en Autriche alors qu'ils avaient pu dépasser Berlin ?

Les Américains voulaient arriver les premiers pour récupérer les armes nouvelles avec machines et ingénieurs  comme Von Braun, le chef du programme hitlérien devenu le chef de la NASA.

Depuis il y a une chape de plomb sur cette partie de l'histoire qui a commencé avec « la guerre froide » et qui continue.

Ça permet d'occulter le travail de la Résistance après avoir refusé la carte de Déporté aux communistes qui ont été obligés de faire des procès qui ont duré 7 ou 8 ans quand les intéressés n'ont pas baissé les bras.

Actuellement on parle de délivrer la Légion d'honneur à tous les Déportés encore vivants qui ne l'ont pas.

C"est une mesure qui ne va pas coûter cher au Gouvernement car il ne reste plus beaucoup de déportés, les plus jeunes rescapés étant les juifs qui apparemment ont tous eu cette décoration comme toutes les femmes de Ravensbrûck.

Amitiés.

Simone Bonnet »


 

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Société
commenter cet article

commentaires

plombier paris 20eme 02/02/2015 14:48

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement