Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 18:55

Après le président de « l’inversion de la courbe du chômage » et son échec retentissant, François Hollande prend le large, en homme providentiel mais, dans sa hotte, rien n’invite à insuffler l’espoir que la crise s’éloigne.

 

Le père Noël est passé. Des millions d’enfants savourent encore cette parenthèse enchantée qui laisse libre court aux rêves les plus fous. Depuis l’archipel lointain de Saint-Pierre-et-Miquelon, l’imaginaire de François Hollande a lui aussi vogué dans les stratosphères de l’irréel. Alors que tombaient dans l’Hexagone de nouveaux chiffres chocs sur l’augmentation du chômage, le président de la République profitait de sa visite sur ces petites îles nichées au nord de l’océan Atlantique pour lâcher de sibyllins sous-entendus sur sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.

 

Pendant que ses ministres cherchaient à éteindre le feu des critiques sur un recul abyssal de l’emploi (+ 6 % de chômeurs en un an), lui susurrait un énigmatique : « On sait que je suis là. De toute manière, je serai là. » Après le président de « l’inversion de la courbe du chômage » et son échec retentissant, François Hollande prend le large, en homme providentiel mais, dans sa hotte, rien n’invite à insuffler l’espoir que la crise s’éloigne. Sur le front de l’emploi, le ministre du Travail, François Rebsamen, jure ses grands dieux que le pacte de responsabilité va produire ses effets, Emmanuel Macron assure des « impacts très concrets » pour le début de l’année, Manuel Valls 
prévoit des perspectives « meilleures » pour 2015. L’Insee vient pourtant de publier des prévisions exactement contraires, l’institut de statistique évoquant un chômage à 10,2 % de la population active d’ici au milieu de l’année prochaine.

 

Le calcul du gouvernement reste donc bercé par l’illusion qu’en couvrant de cadeaux le patronat, les entreprises créeront l’emploi. L’argument a été servi en entrée pour le CICE en 2012, en plat de résistance fin 2013 avec le pacte de responsabilité. Le dessert arrive avec la loi Macron. 
Le patronat savoure le festin, en se plaignant qu’il manque le digestif. Croire encore que le Medef serait d’accord pour ouvrir son écrin d’argent ne tient plus du rêve mais de la chimère.

 

L’archipel et la chimère

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château
commenter cet article

commentaires