Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 17:38

 « La jeunesse n’est pas une excuse à la médiocrité. » Prise au vol sur une chaîne de télévision mercredi soir, la sortie de Gérald Dahan tranchait avec l’habituel bruit de fond des abonnés médiatiques à la délivrance de la bonne parole. L’imitateur lâchait en une formule, qu’on comprenait suscitée par la prestation du nouveau ministre de l’Économie le jour même, toute la désillusion subie d’un qui avait tant cru, en chassant Sarkozy en 2012, congédier aussi sa politique d’accompagnement d’inégalités sociales sans précédent.

 

Et il n’était sans doute pas le seul – se rappeler les municipales du mois de mars. Le fossé qui ne cesse de se creuser entre pauvres et riches, dans ce pays comme sur la planète, n’est pas moins grand. Il est vrai qu’à entendre le nouveau préposé à l’offensive libérale de ce gouvernement pontifier sur notre pays qui aurait « trois maladies », à savoir « la défiance, la complexité et le corporatisme », les plus vieux auraient presque eu l’impression d’entendre les mânes d’un Raymond Barre qui se seraient glissés dans la peau d’un jeune loup de la finance. Ne dites pas à Emmanuel Macron qu’il est « banquier », ce serait « minable », vu le grand œuvre qu’il entame avec le traitement de choc qu’il entend imposer au pays. Il a même reçu le soutien d’un Hervé Mariton. C’est dire.

 

Livrer à une vie en miettes encore plus de salariés, au premier chef jeunes et femmes, par l’extension du travail de nuit et du dimanche, bref, le bon vouloir patronal. Vider la Sécurité sociale de sa vocation solidaire pour la ravaler au rang de « marché » taillé sur mesure pour les assurances privées.

 

Dévaloriser le mot « public » – services et entreprises – pour étendre cette logique à tout ce qui peut faire ventre pour un système insatiable.

 

Laisser la précarité s’étendre à toutes les sphères d’activité et d’existence aussi naturellement que l’on nomme une Laurence Parisot administratrice d’EDF… la misère a de beaux jours devant elle. La colère aussi.

Morgue pleine

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château
commenter cet article

commentaires

serge 18/10/2014 15:01

Encore Serge.
Michel se donne beaucoup de mal pour ce blog!
Je suis déçu du peu de commentaires des camarades, si même entre nous apparament c'est difficile de discuter sur un sujet, et ne sommes pas capables de le faire, communiquez l'adresse de ce site a des déçus et indécis de la politique actuelle qui eux, auront peut etre envie de dialoguer.
Michel, bravo et merci pour ce travail qui je l'espère ammenerat plus de réactions.

serge 18/10/2014 10:05

J'aimerai que social os atome défis te devienne socialosarkoDEFETISTE

serge 17/10/2014 18:40

Dans ce Macron, je reconnais bien un socialosarkomedefiste.
Le problème c'est justement de faire prendre conscience de cette politique dévouée au capital a tous les déçus du socialisme