Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 19:29

Sur un plateau de télévision complaisant, François Bayrou s’est récemment livré a une comparaison entre le code du travail suisse et son équivalent français :

  • 100 pages et 4 % de chômeurs pour le premier contre 3 000 pages et 10 % de chômeurs pour le second, aussitôt désigné responsable et coupable, à lui seul, du chômage.

 

Rétablissons donc deux vérités : 1/notre code du travail compte 1 600 pages et non 3 000 ; 2/le code du travail suisse est si formidable qu’il ne prévoit pas d’indemnités de licenciement ! Nonobstant, le raisonnement de François Bayrou est si puissant qu’il faut vite le généraliser. Moins de pages, moins de chômage ?

 

Alors plus du tout de pages, plus du tout de crimes : débarrassons-nous du code pénal et de ses 3 400 pages criminogènes ! Toutes les mafias du monde en rêvent – y compris celle des patrons, dont Bayrou n’est qu’un des sbires. « Un pays où personne n’éluderait les lois et n’abuserait de la magistrature, n’aurait besoin ni de magistrats ni de lois », disait Rousseau. C’est pas demain la veille.

 

Logique

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château
commenter cet article

commentaires