Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 18:55
Manifestation interdite à Paris, autorisée à Clermont Ferrand et nos gouvernants n'ont toujours pas honte !

Hier, la manifestation de soutien à la Palestine a été interdite à Paris. Les manifestants qui ont bravé l'interdiction ont été sauvagement réprimés par les forces de l'ordre !

La manifestation à Clermont-Ferrand a été, elle, autorisée. Réunissant des pacifistes, elle s'est déroulée dans le plus grand calme comme cela aurait pu être le cas à Paris !

Vous trouverez ci-dessous quelques photos prises par Jean Claude Beurrier, qu'il nous a communiquées, qu'il en soit remercié !

Manifestation interdite à Paris, autorisée à Clermont Ferrand et nos gouvernants n'ont toujours pas honte !
Manifestation interdite à Paris, autorisée à Clermont Ferrand et nos gouvernants n'ont toujours pas honte !

Moment symbolique, la main devant la bouche des manifestants symbolise la tentative gouvernementale de museler le mouvement pacifiste :

Manifestation interdite à Paris, autorisée à Clermont Ferrand et nos gouvernants n'ont toujours pas honte !

 

La preuve du pacifisme de la manifestation. Personne n'est allé botter les fesses de cette bourgeoise sioniste qui provoquait la manifestation en lui faisant un doigt d'honneur !

Si nous disons "bourgeoise" sioniste, c'est à cause de la taille de la bague !Si nous disons "bourgeoise" sioniste, c'est à cause de la taille de la bague !

Si nous disons "bourgeoise" sioniste, c'est à cause de la taille de la bague !

Départ de la manifestation !

Départ de la manifestation !

Manifestation interdite à Paris, autorisée à Clermont Ferrand et nos gouvernants n'ont toujours pas honte !
Manifestation interdite à Paris, autorisée à Clermont Ferrand et nos gouvernants n'ont toujours pas honte !

En conclusion (provisoire, il y aura sans doute d'autres initiatives, notamment dans la semaine à venir), nous partageons un excellent texte de notre ami et camarade José Fort :

Samedi, 19 Juillet, 2014 - 18:38

La honte

 

Paris détient depuis cet après-midi un nouveau record : celui d’être la seule capitale dans le monde interdite de manifestation de solidarité avec le peuple palestinien.

De Londres à Quito, de Madrid à Berlin, de New York à Montréal, les citoyens du monde ont pu exprimer leur colère au gouvernement assassin israélien, leur peine et leur soutien aux habitants de la bande de Gaza fracassés sous les bombes et à ceux de Cisjordanie occupée.

Les citoyens du monde ont pu défiler et protester partout sauf dans la ville des Lumières, partout sauf dans la ville de la Commune, partout sauf dans la capitale d’un pays autrefois qualifié « patrie des droits de l’homme ».

Les responsables de cette interdiction suivie de la répression policière portent des noms : François Hollande, Manuel Valls et leurs amis du gouvernement.

Ils ont rejoint dans l’indignité leurs prédécesseurs de la SFIO. Ils se rendent complices d’une puissance étrangère coupable de crimes contre l’humanité.

Que ces gouvernants soient totalement disqualifiés est une chose dont ils auront, un jour ou l’autre, à rendre des comptes. Autre chose est la honte qui vient de s’abattre sur la France.

A Paris, on interdit un défilé, on gaze les manifestants.

Et demain ?

La honte

Paris détient depuis cet après-midi un nouveau record : celui d’être la seule capitale dans le monde interdite de manifestation de solidarité avec le peuple palestinien. De Londres à Quito, de Madrid à Berlin, de New York à Montréal, les citoyens du monde ont pu exprimer leur colère au gouvernement assassin israélien, leur peine et leur soutien aux habitants de la bande de Gaza fracassés sous les bombes et à ceux de Cisjordanie occupée.
Les citoyens du monde ont pu défiler et protester partout sauf dans la ville des Lumières, partout sauf dans la ville de la Commune, partout sauf dans la capitale d’un pays autrefois qualifié « patrie des droits de l’homme ».  Les responsables de cette interdiction suivie de la répression policière portent des noms : François Hollande, Manuel Valls et leurs amis du gouvernement. Ils ont rejoint dans l’indignité leurs prédécesseurs de la SFIO. Ils se rendent complices d’une puissance étrangère coupable de crimes contre l’humanité.
Que ces gouvernants soient totalement disqualifiés est une chose dont ils auront, un jour ou l’autre, à rendre des comptes. Autre chose est la honte qui vient de s’abattre sur la France. A Paris, on interdit un défilé, on gaze les manifestants. Et demain ?
- See more at: http://www.humanite.fr/blogs/la-honte-547729#sthash.DnM4XeWq.dpuf

La honte

Paris détient depuis cet après-midi un nouveau record : celui d’être la seule capitale dans le monde interdite de manifestation de solidarité avec le peuple palestinien. De Londres à Quito, de Madrid à Berlin, de New York à Montréal, les citoyens du monde ont pu exprimer leur colère au gouvernement assassin israélien, leur peine et leur soutien aux habitants de la bande de Gaza fracassés sous les bombes et à ceux de Cisjordanie occupée.
Les citoyens du monde ont pu défiler et protester partout sauf dans la ville des Lumières, partout sauf dans la ville de la Commune, partout sauf dans la capitale d’un pays autrefois qualifié « patrie des droits de l’homme ».  Les responsables de cette interdiction suivie de la répression policière portent des noms : François Hollande, Manuel Valls et leurs amis du gouvernement. Ils ont rejoint dans l’indignité leurs prédécesseurs de la SFIO. Ils se rendent complices d’une puissance étrangère coupable de crimes contre l’humanité.
Que ces gouvernants soient totalement disqualifiés est une chose dont ils auront, un jour ou l’autre, à rendre des comptes. Autre chose est la honte qui vient de s’abattre sur la France. A Paris, on interdit un défilé, on gaze les manifestants. Et demain ?
- See more at: http://www.humanite.fr/blogs/la-honte-547729#sthash.DnM4XeWq.dpuf

La honte

Paris détient depuis cet après-midi un nouveau record : celui d’être la seule capitale dans le monde interdite de manifestation de solidarité avec le peuple palestinien. De Londres à Quito, de Madrid à Berlin, de New York à Montréal, les citoyens du monde ont pu exprimer leur colère au gouvernement assassin israélien, leur peine et leur soutien aux habitants de la bande de Gaza fracassés sous les bombes et à ceux de Cisjordanie occupée.
Les citoyens du monde ont pu défiler et protester partout sauf dans la ville des Lumières, partout sauf dans la ville de la Commune, partout sauf dans la capitale d’un pays autrefois qualifié « patrie des droits de l’homme ».  Les responsables de cette interdiction suivie de la répression policière portent des noms : François Hollande, Manuel Valls et leurs amis du gouvernement. Ils ont rejoint dans l’indignité leurs prédécesseurs de la SFIO. Ils se rendent complices d’une puissance étrangère coupable de crimes contre l’humanité.
Que ces gouvernants soient totalement disqualifiés est une chose dont ils auront, un jour ou l’autre, à rendre des comptes. Autre chose est la honte qui vient de s’abattre sur la France. A Paris, on interdit un défilé, on gaze les manifestants. Et demain ?
- See more at: http://www.humanite.fr/blogs/la-honte-547729#sthash.DnM4XeWq.dpuf

Partager cet article

Repost 0
L'HUMAIN AVANT TOUT Canton de Pont-du-Château - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires